Solette, pourquoi ce nom ?

par Claire Le Noach

Nous sommes tou.te.s charmé.e.s par les mots inventés par nos tous petits, lorsqu’ils sont sur le chemin du langage.

Un jour, mon fils Alban accourt en me criant : « Maman, mes solettes ! » Ca a l'air urgent et absolument nécessaire à la poursuite de sa vie d'enfant de 3 ans. Je m'accroupis devant lui, fronce les sourcils dans un effort de concentration pour décrypter ce qui n'est une énigme que pour moi apparemment. Alban m'éclaire : "Mes solettes, maman, pour les yeux" Il est sérieux : trop de soleil dehors, il est ébloui. Ses lunettes de soleil ! Je ne sais pas si ce sont ses yeux bleus Bretagne, ou le fait qu'on lui ait appris à les protéger, mais il me demande juste ses lunettes de soleil ! (et en passant, petit cri de victoire, il a le réflexe de se protéger les yeux, ça c'est bon !)

Evidemment, ça m’a fait rire ! Et nous l'avons longtemps adopté comme mot, en remplacement du bien trop long "lunettes de soleil". Et ça nous faisait rire à chaque fois, on se regardait avec mon grand, un petit clin d'oeil complice : on savait que ce n'était pas correct, mais on se faisait plaisir. Je suis sûre que vous aussi, vous avez votre petit dico familial des exotismes de langage. C'est aussi ce qui fait le ciment de la famille.

Lorsque je me mets vraiment à travailler sur le projet de t-shirt anti-uv local et responsable (celui qui aboutit au site sur lequel vous vous trouvez), j’ignore qu’une solette est aussi une petite sole ou un paravent de caravane… Et quand je veux donner un nom à mon projet, Solette revient sans arrêt, me fait sourire et ne laisse la place à rien d’autre. Puisque Solette veut s’imposer, “let it be”!

Voilà, je n'ai pas voulu laisser s'éteindre ce mot dans un cahier des exotismes de langages de mes enfants et chaque fois que je pense à ce mot, j'ai la banane ! Et puis finalement, ça tombe bien : “sol” pour désigner le soleil, le solaire et le suffixe “ette” pour évoquer la french touch.

Je vous ai interrogé pour savoir si Solette est féminin ou masculin. Conclusion ? Ce sont les enfants qui décident, ils appellent leur maillot “mon solette” ou “ma solette”. Peu importe finalement, puisque Solette s’adresse autant au petit garçon qui aime les voitures, qu’à celui qui aime pouponner, à la petite fille qui se voit princesse, autant qu’à celle qui se voit aventurière. En tout cas, c'est l'intention ;)

-Claire-
RETOUR