• Livraison offerte à partir de 2 t-shirts
    achetés avec le code : EXPE
  • Home
  • Journal
  • Solette, comment l’histoire a-t-elle commencé ? Il était une fois...

Solette, comment l’histoire a-t-elle commencé ? Il était une fois...

par Claire Le Noach

Je m’appelle Claire et je suis plein de choses, comme tout le monde, mais parmi tout ce que je suis, il y a la maman de 2 enfants : 2 garçons de 11 et 6 ans. Et j’utilise des t-shirts anti-uv depuis toujours pour protéger mes enfants du soleil. Dans le sud-ouest on les appelle souvent “lycra” - ailleurs aussi peut-être ?

Solette l'histoire de famille

Solette, les origines de la protection solaire !

Comme beaucoup d’entre nous, je dois avouer avoir bien fait cramer ma peau au soleil, notamment quand j’étais une ado… C’était la mode… Maintenant, c’est vraiment différent. D’abord je m’accepte avec ma peau blanche, mes grains de beauté et mes taches de rousseur - J’aime bien mon léger hâle d’été, mais je ne cours plus le soleil sans protection pour l’obtenir le plus rapidement possible (et je vous expliquerai dans un autre article pourquoi c’est peine perdue de procéder ainsi).

Et puis un jour, on a la responsabilité d’enfants et on a envie de faire bien, de leur apprendre à prendre soin d’eux, corps et esprit, pour qu’ils arrivent à l’âge adulte en bonne santé (et si possible qu’ils gardent ces bonnes habitudes ! Même si on ne peut pas tout contrôler, n’est-ce pas ?).

tshirt anti uv australien solette

Solette, une inspiration de l'autre bout du monde ! 

En Australienne accomplie, ma soeur nous a offert en cadeau de naissance pour mon fils aîné, une combinaison-maillot de bain en lycra, certifiée UPF 50+, aux couleurs des sauveteurs en mer australiens : il faut donc s’imaginer le petit corps potelé du loupiot de 18 mois en jaune et rouge, avec marqué “baywatch” sur le torse - Oui, comme les sauveteurs d’Alerte à Malibu, série culte de nos après-midi adolescents, tribute to Pam A. et David H.

Franchement super pratique : chapeau, lunette et combi, il part gambader dans le jardin. Pas la peine de le tartiner de crème chaque fois qu’il sort, donc pas la peine de le laver 3 fois par jour pour ôter la crème. On avait bien testé la tente anti-uv pour nos sorties, très bien quand ton enfant ne bouge pas. Mais bon courage pour le maintenir dessous quand il commence à ramper !

Solette photo de famille

Vous l'avez compris, c'est une histoire de famille, de rencontre mais surtout une envie de protéger correctement nos enfants du soleil tout en protégeant correctement et durablement notre éco-système marin, c'est une prise de conscience de notre impact sur notre environnement. Voilà, comment j’en suis venue à utiliser des t-shirts anti-uv plutôt pour protéger les grandes parties du corps. Je complète avec lunettes de soleil et chapeau (plutôt que casquette, pour mieux protéger les oreille et le cou), et il reste que les parties découvertes à “crémer”. Désormais, mes garçons les portent dès que les beaux jours arrivent, que ce soit pour la plage, le vélo ou leurs sorties scolaires. Et toi ? Comment as-tu découvert les t-shirts anti-uv Solette ?

RETOUR